Le mot du curé

Devant la mort, un motif d’espérer : la promesse de la Résurrection. Dans quelques jours, nous célébrerons la commémoration des fidèles défunts. Mais la veille, le 1 er novembre, l’Église fête tous les Saints, foule immense de témoins, sauvés par le Sang de l’Agneau. Mais pourquoi l’Église célèbre-t-elle ces deux fêtes de manière si rapprochée … Continuer de lire Le mot du curé