Le mot du curé

Devant la mort, un motif d’espérer : la promesse de la Résurrection.
Dans quelques jours, nous célébrerons la commémoration des fidèles défunts.
Mais la veille, le 1 er novembre, l’Église fête tous les Saints, foule immense de témoins,
sauvés par le Sang de l’Agneau. Mais pourquoi l’Église célèbre-t-elle ces deux fêtes
de manière si rapprochée ?

C’est parce que, grâce à notre foi, nous savons que la mort n’anéantit pas notre
vie ; avec elle une nouvelle vie commence : la vie en Dieu, pour l’éternité. C’est ainsi
que Jésus rassure Marthe qui venait de perdre son frère Lazare : « Moi je suis la
résurrection et la vie. Celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra; quiconque vit et
croit en moi ne mourra jamais. » (Jn 11, 25-26)

Par ailleurs, c’est par ces paroles que le Maître console ses disciples à qui il vient
d’annoncer son départ vers le Père : « Que votre cœur ne se trouble point. Croyez en
Dieu, et croyez en moi. Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela
n’était pas, je vous l’aurais dit. Je vais vous préparer une place. Et, lorsque je m’en
serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai
avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi. » ( Jn 14 , 1-3)

À l’occasion de la fête de tous les Saints, où nous avons pris l’habitude d’aller
fleurir les tombes de nos proches, prenons le temps d’écouter la Parole de Dieu pour
renouveler notre foi en la Résurrection. Soyons sûrs que nos morts sont entrés dans
la Maison de Dieu, lui qui a promis qu’ « il essuiera toute larme de leurs yeux, et la
mort ne sera plus, et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières
choses ont disparu. » ( Ap. 21,4 )

À toutes les familles qui ont perdu des êtres chers, que Dieu, notre Père les couvre
de son amour. Que Jésus les rassure de sa promesse de ne rejeter personne de tous
ceux que le Père lui a donnés, mais de les ressusciter au dernier jour. Prions
pour que tous nos défunts soient introduits dans la famille des Saints, au côté de
Marie, Mère des douleurs et Mère du Ressuscité.

A tous les amis et paroissiens de notre UP, une très belle fête de tous les Saints et
une commémoration de défunts dans la foi.

Père Christophe Munu Binana (Hamme-Mille)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s