Rester en lien avec Dieu et avec nos frères et sœurs chrétiens, membres de l’Église du Christ

Chers amis et paroissiens de l’UP Beauvechain,

Vous savez que les célébrations eucharistiques en public ont été de nouveau suspendues.

Je viens vous rappeler fraternellement que, en dépit de ce désagrément, nous devons rester en lien avec Dieu et avec nos frères et sœurs chrétiens, membres de l’Église du Christ.

Je vous propose certains moyens :

1. La lecture et la médiation de la Parole de Dieu

2. La Messe pour le Peuple de chaque dimanche

3. Les messes radiotélévisées

4. La Communion spirituelle ou la Communion de désir

5. La charité fraternelle

Vous trouverez le développement de ces propositions ci-dessous.

Je vous assure de ma prière quotidienne.

Prenez soin de vous, prenons soin les uns des autres.

Comptons sur Dieu : il ne nous abandonnera jamais.

Votre prêtre

Abbé Munu-Binana Christophe

==============================================================================

Propositions afin de rester en lien avec Dieu et avec nos frères et sœurs chrétiens, membres de l’Église du Christ:

  1. La lecture et la médiation de la Parole de Dieu : chaque jour l’application AELF (et d’autres) nous propose les textes de la messe du jour.
  2. La Messe pour le Peuple que le curé célèbre le dimanche. Ce dimanche, elle aura lieu à 10h : soyez en communion avec moi.
  3. Les messes radiotélévisées. Ce dimanche 8 novembre 2020 dans « Le Jour du Seigneur »

sur FR2 de 10h30 à 12h

depuis le plateau du CFRT à Paris 13e.

Prédicateur: Mgr Eric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims

  1. La Communion spirituelle ou Communion de désir qui se définit ainsi :

** une foi vive en la présence réelle de Jésus dans le Saint-Sacrement de l’eucharistie.

** un ardent désir de recevoir Jésus dans notre âme

** une reconnaissance amoureuse de la présence reçue de Jésus dans notre âme et des grâces spirituelles apportées par la communion de désir.

Cette communion de désir peut se vivre par exemple pendant le rite de la communion quand on regarde la messe à la télévision. On peut la vivre également en s’unissant en esprit aux messes célébrées sur la paroisse ou dans le monde entier.

Saint Thomas d’Aquin disait : La communion de désir ou communion spirituelle « consiste dans un ardent désir de recevoir Jésus et dans un sentiment affectueux comme si on l’avait reçu. »

Voici une prière type : « Mon Jésus, je crois que vous êtes ici présent dans le Saint-Sacrement. Je vous aime par-dessus toute chose et je désire ardemment vous recevoir dans mon âme. Puisque je ne puis, à cette heure, vous recevoir sacramentellement, venez au moins spirituellement dans mon cœur ».

Ou comme celle du pape François«Mon Jésus, je t’adore dans le Saint-Sacrement de ton amour, désireux de te recevoir dans la pauvre demeure que t’offre mon cœur. En attente du bonheur de la communion sacramentelle, je veux te posséder en esprit. Viens à moi, Ô mon Jésus, pour que je vienne à Toi. Que ton amour enflamme tout mon être, pour la vie et pour la mort. Je crois en toi, j’espère en toi, je t’aime. Ainsi soit-il.»

5. La charité fraternelle à travers la solidarité entre nous, et surtout avec les plus vulnérables, en ces temps difficiles.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s